Les Bons Conseils pour Offrir un Pilotage de Rallye

La position de conduite est le tout premier élément à prendre en compte, comprendre et maîtriser lorsqu’il s’agit de piloter. Cette étape, même si elle n’est pas la plus intéressante, reste primordiale. Une bonne posture de conduite vous permet de complètement ressentir la voiture lorsque vous la pilotez. Elle vous permet aussi de réagir plus vite et de façon optimale sur les commandes (pédalie
r, volant, frein à main, levier de vitesse). Afin de ne pas vous retrouver collé au volant comme certains pilotes de rallye des années 90, ou couché comme un pilote de formule 1, voici quelques notions que vous devriez connaitre et inculquer à la personne à laquelle vous souhaitez offrir un pilotage de rallye.

Les principes de base :

• Le corps (bassin, dos, épaules) est plaqué au fond du siège ;

• Les mains sont posées à 9h15 sur le volant ;

• Le champ de vision du pilote est parfait ;

• Les bras forment un angle (entre avant-bras et bras) de 9h00 à 12h00 ;

• On doit pouvoir toucher le haut du volant avec la paume de la main ;

• Les commandes doivent être parfaitement accessibles ;

• Le pied gauche est posé/calé sur le repose-pied lorsqu’il n’est pas en action ;

• La jambe gauche n’est pas tendue complètement même au moment de l’action sur l’embrayage ;

• Le talon du pied droit est positionné en face de la pédale de frein (sauf au moment du freinage pied gauche)

• L’équilibre de la voiture est optimisé à travers un parfait centrage des masses

Considérant ces éléments, vous devrez trouver le meilleur ajustement pour votre posture de conduite en agissant sur les réglages dont vous disposez au niveau de l’assise, du volant et du pédalier de votre voiture. En ce qui concerne le copilote, les réglages sont plus simples. On favorise le centrage des masses en réglant le siège de manière à ce que le poids soit le plus proche possible du centre de gravité de la voiture.